E-commerce 2019: conseils et erreurs à ne pas commettre

Que devons-nous attendre des magasins virtuels cette année? Y aura-t-il une évolution positive ou des mauvaises surprises? Tout dépend de vous! Voilà une vue générale sur les eCommerce d'aujourd'hui, de nombreux conseils pour bien faire et prêter attention à ne pas commettre des erreurs!

#Seo / #Technology / #User Experience / #Web Design

Nous sommes tous d'accord pour affirmer que désormais l'eCommerce s'est répandu partout, dans tout le monde et également en Italie, après quelques années de scepticisme. Il y a quelques gourous de ce secteur qui définissent l'eCommerce une «poule aux œufs d'or», un cheval sur qui misé absolument cette année, en vue bien sur d'un futur numérique toujours plus brillant.
Mais savez-vous qu'environ 30% des eCommerce nés en Italie en 2017 ont définitivement fermé en 2018? Après seulement une année d'activité et quelquefois moins ils sont contraints de fermer, de déclarer la faillite du magasin virtuel. Mais pourquoi? La jungle du web est vraiment sans pitié, la concurrence est mondiale et pour certaines catégories de marchandises, la domination absolue de certains grands portails comme Amazon rendent la vie difficile aux entreprises individuelles.
Nous voulons aujourd'hui vous donner quelques conseils utiles pour avoir du succès avec un eCommerce, fruit de tant de travail, de tant d'expériences dans le domaine et de quelques bonnes intuitions de notre team. De la même façon, nous analyserons des erreurs communes qui pourraient en compromettre le fonctionnement et la communication avec l'usager. Vous êtes prêts? C'est parti!
 

L'eCommerce dans le monde

En 2017, 26,8% de la population a effectué au moins un achat en ligne. Le marché du eCommerce a augmenté de 23% et représente aujourd'hui plus de 10% des ventes au détail dans le monde, pour une valeur d'environ 2,3 milliards de dollars. Comme nous l'avons déjà dit auparavant, les marketplace comme Amazon et Alibaba sont les leader indiscutables et nous pouvons affirmer tranquillement que 50% de la somme citée ci-dessus est pour eux.
En Europe la valeur du marché des magasins virtuels s'élève à environ 602 millions d'euros, avec une croissance de 15% par rapport à l'année précédente. La dépense moyenne annuelle d'une personne européenne est de 826 euros. Une curiosité: les hommes achètent plus que les femmes, qui l'aurait dit!


Les secteurs qui génèrent le plus de ventes sont:
1. mode
2. électronique
3. hobby et bricolage
4. ameublement
5. food
6. personal care

Deux autres données très intéressantes:
- 75% des achats s'effectuent par smartphone, par conséquent nous comprenons bien l'importance d'avoir un site internet eCommerce optimisé en version mobile;
seulement 18% des entreprises vendent leurs propres produits en ligne.-


L'eCommerce en Italie

L'eCommerce dans notre pays a augmenté en 2017 de 11%  par rapport à l'année précédente, rejoignant une facturation de plus de 35 millions d'euros. A la différence de l'Europe, ont un rôle d'importance fondamentale les entreprises du secteur touristique et du temps libre qui recueillent ensemble 70% du total des ventes,

8 personnes sur 10 font au moins un achat mensuel
9 personnes sur 10 confrontent fréquemment les prix avant d'acheter (aussi bien online que offline)
3 personnes sur 10 achètent au moyen du smartphone


Les stratégies pour la promotion du eCommerce

Quels sont les canaux utilisés par les gérants des magasins en ligne pour se promouvoir, pour se faire trouver par les usagers, pour vendre davantage et pour intercepter les besoins effectifs des personnes?
  • Annonces à paiement pour parole clé (Google Ads)
  • Social Media Marketing (Facebook 71% / Instagram 60% / Youtube 35% / LinkedIn 19%)
  • SEO
  • Email Marketing
  • Comparateurs de prix
  • Display Advertising
  • Remarketing


Les erreurs a ne pas commettre dans un eCommerce

1. Négliger la description du produit.

La vente en ligne ne permet pas au client de «toucher avec la main» le produit donc la description doit être la plus détaillée et la plus claire possible. Faciliter la lecture en proposant également des icônes, des tableaux simplifiés et puis expliquer dans les plus petits détails toutes les caractéristiques.
Conseils plus: prévoyez du texte pour raconter à quoi sert ce produit, quel bénéfice apporte-t-il, comment on l'utilise et tout ce qui peut être utile à l'usager.

2. Laisser les produits épuisés visibles

Imaginez d'attirer dans votre magasin une personne intéressée par un produit déterminé et, à la caisse, s'exclamer «désolé, c'est épuisé». Peut-être  elle a investi du temps pour se rendre au point de vente, elle a recherché longtemps, elle a fait des projets et des désirs... pour à la fin être brutalement déçue dans tous les sens. C'est la même chose en ligne, quand un usager cherche un produit, qu'il trouve finalement le vendeur et au dernier moment découvre que le produit est épuisé. Nous sommes certains que vous sentiriez siffler les oreilles!
Prenez soin d'enlever tous les produits épuisés de la visualisation.

3. Photographies mauvaises ou absentes

Ceci est peut être la plus grande erreur, celle qui provoque un effet de rebondissement très proche du 100%. Comme nous le disions précédemment, les photographies et la description doivent combler le manque de ne pas pouvoir toucher et voir le produit. Si les photographies n'y sont pas, combien de personnes pensez-vous achèteront  «les yeux fermés»? Le même discours vaut également pour les mauvaises images, celles que l'on ne voit pas bien ou autres.
Conseils plus: donnez une grande importance au service photographique de vos produits, l’œil est très important. A produits semblables ce sont les images à faire la différence et à convaincre.

4. Mauvaise visualisation sur les Smartphones et les tablettes

Il est nécessaire d'optimiser l'eCommerce dans la version portable avec un soin maniaque. Oui, maniaque. 8 personnes sur 10 utilisent le téléphone portable pour naviguer et également pour acheter, donc une version vieille ou illisible de votre magasin en ligne vous exclura à priori du marché et ne vous consentira pas d'entrer en compétition avec les concurrents.
Conseils plus: prévoyez des textes approfondis et concrets aussi bien dans la version desktop que dans la version pour portable, faites faire une simulation d'achat par un collègue qui ne s'est pas occupé de ce projet afin de vérifier que vous n'avez rien laisser au hasard.

5. Forcer ou imposer de s'enregistrer sur le site

Une pression excessive aux visiteurs pour les faire enregistrer ou faire le login au site internet est une très grande erreur, qui pourrait aussi compromettre l'achat. Si l'usager sait qu'il veut faire une seule commande sur votre site, il ne veut pas se sentir obliger à fournir plus de données que nécessaire et il ne souhaite pas perdre du temps à l'enregistrement. Vous devrez être vous-même assez fort pour fournir un excellent service donnant une grande satisfaction qui provoquera l'enregistrement en toute liberté, dans un deuxième temps. Alors oui, ce sera vraiment un client acquis.

6. Procédés d'achat difficile et complexe

Si les statistiques du comportement des usagers sur votre site internet indiquent un taux élevé d'abandon du panier cela signifie que les procédés pour arriver au check-out sont trop complexes ou,  voire même, des erreurs d'informatique.
Ne demandez pas plus d'informations que le nécessaire, ne faites pas apparaître pop up des sondages inutiles, ne proposez pas d'autres articles non sélectionnés avant l'achat et, vice versa, indiquez clairement les champs à remplir, prévoyez un espace pour les codes de réduction, énoncez immédiatement les frais d'expéditions éventuels et rendez clair le prix final dû. Plus l'iter de la sélection du produit au paiement est rapide, plus de conversions seront enregistrées.

7. Ne pas analyser les données

Ceci est peut-être l'un des arguments plus critiques, que seul un expert de UX peut développer de la meilleure façon. Étudier le comportement des usagers sur le site eCommerce est fondamental pour comprendre si la communication est efficace et s'il y a des erreurs/ralentissements/incertitudes/ points de fuites dans votre magasin en ligne. Quel est le rapport entre les visiteurs et les conversions? Quel est le taux d'abandon des paniers? Quelle est la page qui enregistre les meilleures sorties? Et celle qui enregistre un temps élevé de permanence? Combien sont les visiteurs uniques et par contre combien retournent? Il y a plus d'achats par desktop ou par portable?
Il pourrait y avoir des centaines de demandes, toutes importantes et toutes à analyser pour étudier une stratégie d'optimisation ou de promotion. Analysez les données, faites les parler, seront la dimension de votre succès.


Conclusions

Le magasin en ligne est certainement un instrument d'un grand potentiel, s'il est créé, géré e soigné d'une certaine façon. Comme pour toutes les choses, il faut y travailler constamment pour avoir des résultats. Avez-vous déjà vu une plante donnée des bons fruits, beaux et nombreux sans aucun soin? Difficile, très difficile. Glacom représente l'agriculteur qui peut avant tout vous fournir la semence, celle sélectionnée parmi les meilleures dans le domaine, puis peut vous aider à prendre soin de la plante qui grandit petit à petit, ensuite il pourra vous dire également combien elle produit, combien elle vous fera gagner, qui l'achète, comment améliorer la vente et tant d'autres choses.
Du pc de notre bureau à votre jardin...en une seconde! Plaisanteries à part, contactez-nous pour en discuter sans engagement.


 

Continue la lecture avec...

27/02/2019

Comment change le SEO en 2019?

Seo, Copywriting