Le concepteur-rédacteur: l’écriture simple et naturelle

Le concepteur-rédacteur crée, avec les paroles, les images et les significations. Pour le faire arriver directement au public, ils doivent être simples et vrais.


Posté le 30 Mai 2017
Dans le paysage web où tout le monde essaye de contourner les algorithmes de Google avec FakeNews pour progresser et des thermes artefacts et peu utiles, un bon concepteur-rédacteur doit être capable de couper et de «cultiver» les mots et les contenus textuels jusqu’à l’essentiel, à l’immédiat, à l’utile. N’oublions pas que nous écrivons pour les utilisateurs du web, pour répondre à une question d’une personne physique...donc, le superflu peut être tranquillement évité.
Ce qui est simple n’est pas banal, c’est une prémisse fondamentale. Pour écrire de façon simple, le concepteur-rédacteur doit connaître la langue, mais aussi l’argument de façon détaillée et approfondie, justement pour éviter des informations et en préférer d’autres. La simplicité est synonyme d’intelligence et d’élégance, d’utilité et d’accessibilité...caractéristiques fondamentales pour rentrer dans le monde du web où le redondant, l’exagération et le faux règnent.

La profession du concepteur-rédacteur est très passionnante, elle donne la possibilité de connaître des mondes différents, d’entrer dans des arguments particuliers, d’exprimer des opinions, de suggérer les directions possibles...et tout cela de son propre bureau avec un clavier. Ce sont les paroles à construire les images, les sens et les significations, dont plus elles sont simples et immédiates, plus le résultat arrivera direct à nos lecteurs.

Contactez Glacom, une entreprise web avec des dizaines de concepteurs-rédacteurs spécialistes du SEO, pour l’écriture de textes optimisés pour le référencement sur les moteurs de recherche et autres.



Voir aussi