Le métier de copywriter: stimulus, recherche et interaction

Le copywriter “tout faire” qui s’engage à enrichir son propre lexique, à effectuer des recherches continues et à se lancer des nouveaux défis chaque jour.


Posté le 14 Février 2017
Le “copywriter” est, pour quelques-uns, une figure par trop claire, une sorte de “tout faire” qui joue avec les paroles...bien évidemment, ce n’est pas si simple. Le copywriter est un rédacteur, un spécialiste qui s’occupe de la rédaction de textes surtout pour le réseau internet, qui connaît à la perfection la langue et qui se lance quotidiennement des nouveaux défis. Ceci parce que les clients sont tous différents, ainsi comme les entreprises qu’ils gèrent et devenir leur voix est un important défi de relation, identification, créativité et recherche.


Quel genre de stimulus pourrons-nous conseiller à un bon copywriter?
Sûrement la lecture de livres, pour enrichir et mettre à jour son propre lexique, d’articles web pour comprendre tous les secrets d’une bonne communication internet (différente de celle d’un livre imprimé) et sûrement de textes liés au secteur dont fait partie le client, pour acquérir plus de connaissances et de compétences. N’oubliez pas de suivre aussi des blogs ou des agences de copywriter pour être mis à jour.


Comment peut-on sortir de la routine et la dépasser?
Le métier de copywriter n’est pas sujet d’une routine excessive comme peut l’être une chaîne de montage, la constante recherche nécessaire pour écrire de nouveaux textes originaux, ainsi comme la variété de la clientèle devrait aider énormément. Mettez-vous toujours à l’épreuve, même avec des thèmes et des arguments qui ne sont pas trop familiers...ce seront des découvertes et des conquêtes intéressantes.


Quelle est la meilleure façon d’interagir avec le client?
Avoir une opinion sur le travail effectué est important, aussi pour augmenter son estime de soi. Il faut absolument expliquer au client sa propre méthode de travail, organiser des briefings périodiques, définir les lignes guides, respecter les échéances prévues et relire toujours plusieurs fois le texte avant de le livrer.
 



Voir aussi